balado-logo.png

CONTOURSBALADO

est une série d’entrevues qui cherche à démystifier les arts littéraires en plongeant au coeur de diverses pratiques d’artistes de la ville de Québec. Alliant entrevues de fond et prestations, les cinq épisodes contribuent à exposer la pluralité des langages artistiques s’appuyant sur le texte pour ouvrir les potentialités de l’art. Danse, musique, cinéma, arts médiatiques, théâtre sont à l’honneur dans cette première saison.

avec les artistes
Aïcha Bastien N'Diaye, Carol-Ann Belzil-Normand, Julien Dallaire-Charest, Odile Gagné-Roy et Marie-Ève Lussier-Gariépy (La bouche_La machine) et Alexandre Martel (Anatole) 

crédits
environnement sonore - beat sexü
animation - Vanessa Bell et Juliette Bernatchez
enregistrement et post-production - Le Pantoum


Un projet rendu possible grâce à Première Ovation.

Présenté en première dans le cadre du festival Québec en toutes lettres, du 14 au 24 octobre 2021 en écoute libre à la Maison de la littérature.

ou sur votre plateforme de balado préférée
spotify · apple podcast · google podcast · amazon music

LA BOUCHE_LA MACHINE · le tragique ou l'envie des femmes mauvaises

Odile Gagné-Roy et Marie-Ève Lussier-Gariépy convoquent une constellation de femmes dont Marguerite Duras, Evelyne de la Chenelière, Médée, Clytemnestre, Cassandre, Électre et Francescas Woodman dans cet épisode qui donne la préférence aux femmes mauvaises.

La bouche_La machine est un collectif en arts vivants créé par Odile Gagné-Roy et Marie-Ève Lussier Gariépy. Toutes deux comédiennes et autrices, elles s’intéressent au rapport de leurs contemporain.es avec celles et ceux qui les précèdent et les suivront. Elles considèrent le texte comme l’un des éléments fondateurs de leur démarche artistique. Elles souhaitent des textes éclatés, poétiques, déconstruits, elles souhaitent que ces textes soient libres d’échapper - ou non - à la fable et à ses procédés dramatiques. Elles créent un théâtre qui se révèle lui-même, qui ne fait pas comme si mais autrement. 

 

AÏCHA BASTIEN N'DIAYE · de la bienveillance à l'action
Rêver d’un Québec où la danse prend plus de place. Où on est juste ensemble. À danser. Sans que ce soit une performance. C’est un des nombreux souhaits que fait Aïcha Basien N’diaye dans cet entretien d’une douceur renversante.

Artiste en danse, productrice de contenu et adepte des mots, Aïcha Bastien N’diaye est native de la nation Huronne-Wendat. Elle s’est initiée au mouvement par la danse traditionnelle de la Guinée tout en grandissant sur le territoire de la communauté de Wendake. Créant instinctivement un mélange homogène entre deux fortes cultures, son engouement pour la physicalité et l’expressivité de la danse l’a rapidement guidé vers la formation professionnelle de L’École de danse de Québec. Au cours de cette formation, elle a développé un intérêt pour la chorégraphie et pour la vulnérabilité de l’artiste sur scène. Créant des unions entre différents styles de danse et d’expression, elle présente le traditionnel avec une rafraîchissante contemporanéité. 

JULIEN DALLAIRE-CHAREST · plus grand que nature

Qu’ont en commun Metallica, Garfield, Al Gofa, l’Association québécoise d’ufologie, le bonhomme sans tête de l’Isle-aux-Grues, Keith Kouna, le ballet et la lutte japonaise? Il faut écouter Julien Dallaire-Charest parler de son travail pour le savoir!

Julien Dallaire-Charest se consacre à temps plein à l’illustration, la bande dessinée et le rock‘n’roll. Il fait entre autres des entrevues BD pour le disquaire le Knock-Out et des couvertures de romans jeunesse. Actif dans les collectifs et l’autoédition, il travaille présentement sur un album de BD solo tout en s’impliquant dans la scène culturelle de la ville de Québec. Il enseigne la bande dessinée à la Maison des Métiers d'Arts de Québec. Il est récipiendaire du prix Jacques-Hurtubise lors de l’édition 2019 du Festival Québec BD.

CAROL-ANN BELZIL-NORMAND · frivolité et cris de velours

Tissant un lien tangible et puissant entre Yoko Ono, Marina Abromović, Maude Trottier, Emilie St-Pierre et l’holographiste Jason Sapan, Carol-Ann Belzil-Normand nous entraîne dans les coulisses de son travail multidisciplinaire qui détourne, réhabilite et questionne aussi bien les mots, les images que les codes de représentation.

Carol-Ann Belzil-Normand vit et travaille à Québec. Elle est présentement candidate au doctorat en littérature et arts de la scène et de l'écran à l'Université Laval. Elle s’intéresse au concept de frivolité comme approche méthodologique sensible et humoristique.  Ses films d’animation ont été présentés lors de nombreux festivals notamment Instants Vidéo (France), Lausanne Underground Film & Music Festival (Suisse), Ottawa International Animation Festival (Canada), Rendez-vous du cinéma québécois (Québec), Seoul International Cartoon & Animation Festival (Corée du Sud), Traverse Vidéo (France) et VIDÉOFORMES (France). 

ANATOLE · parler aux anges

Entre 300 semaines de yoga, des cérémonies de thé, des rituels qui parlent aux anges, les groupes mystiques du 19e siècle et un équilibre nouveau, Anatole revient sur ses années de scène en tirant vers le futur la promesse du phoenix qui renaît sans même mourir. Une discussion de passion, de raison, d’amour, de conjugaison des réels.

Prophète semi-sérieux connu sous le nom d’Anatole, Alexandre Martel est musicien et réalisateur. Après avoir soulevé les foules en Amérique comme en Europe, il entame un cycle de cocréation avec la talentueuse Lou-Adriane Cassidy. Ses nouveaux textes cherchent à circonscrire notre époque, à réactiver l’idée du rituel, à rapiécer le récit commun dans une esthétique plus juste, plus simple.

Première Ovation-H-K.png
contours-2.png
Logo_Pantoum-scale_max-555x800.png
406_qtl2021_sceau_noir_hr_01.png
LQM-LOGO-140X734.png